article sur l'usure des voiles

Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

article sur l'usure des voiles

Message  vv91 le Mer 15 Mar 2017, 12:49

Cet article est dédié à l'explication du vieillissement des tissus de parapente avec un avertissement sur certaines qualités de tissus dont les retours en atelier ne sont pas bon.
Tout d'abord, un petit rappel qui ne fait pas de mal :
Voici quelques recommandations de Porcher sport, fabricant de tissus depuis plus de 20 ans : ( ces conseils viennent de leur pages web : http://www.porcher-sport.com/fr/produits/parapente.html )
________________________________________
CONSEILS
Conseils des experts de Porcher Sport pour conserver les performances de votre parapente.Votre parapente est fabriqué à partir d'un tissu technique hautement sophistiqué, résultant de nombreuses années de recherche et d'expérience.
Pour assurer la durabilité et le maintien des performances de votre voile, prenez en soin.
UTILISATION
• Evitez toute exposition inutile de la voile aux U.V.
• Ne traînez pas votre voile au sol et ne marchez pas dessus.
• Ne laissez pas votre voile dans un coffre de voiture en plein soleil sous peine de diminuer significativement sa durée de vie
PLIAGE
• Ne serrez pas trop votre voile et pliez correctement le bord d'attaque.
• Veillez à ce que la voile soit vide de tout insecte ou autre corps lorsque vous la pliez.
NETTOYAGE
• Etalez votre voile sur une surface plane, propre et sèche.
• N'utilisez pas de matière abrasive ni de solvant. Si nécessaire, nous vous recommandons de laver la zone tachée avec du savon et une éponge douce.
STOCKAGE
• Ne pliez votre voile que lorsqu'elle est complètement sèche et stockez la dans un endroit sec et tempéré.
• Laissez le sac ouvert.
________________________________________
Quels sont les signes de vieillissement ?
Le plus visible est l'aspect visuel du tissus. Le plus important à regarder est le Bord d'attaque en extrados : c'est lui qui permet la portance, et encaisse beaucoup d'efforts en vol. On le voit avec les voile monosurfaces !
Voici un exemple de voile ayant subit des impacts visibles à l'intérieur de l'extrados. Cela est souvent dû à des cailloux qui s'entrechoquent entre l'intérieur de la voile et le sol ( D'où l'importance de vider sa voile des cailloux éventuels !).


Cette usure sera visible lors de la mesure des porosités au cours d'un contrôle ( Attention les porosités sont un indicateur de vieillissement et non une vérité absolue ). Il est important de mesurer les porosités à  différents endroits du bord d'attaque pour avoir une idée d'ensemble.
En effet le problème principal est qu'un tissus avec peu ou pas de porosités se déforme dans le biais. En conséquence, les tissus d'extrados et de cloisons essentiellement, vont se déformer, transformer le profil et la géométrie de l'aile. Ainsi déformée, elle n'a plus les mêmes réactions qu'une voile neuve. Des problèmes de perte de vitesse, d'accélération, ou de blocage en situation de vol parachutal peuvent apparaître. Mais dans ce cas, nous parlons d'une voile proche de sa fin de vie, dont les porosités moyennes en extrados au bord d'attaque vont être inférieure à 20 s.
Attention les porosité peuvent tomber très vite sur une voile, selon l'utilisation :
Pour la photo ci dessus, la voile a été fabriquée fin 2015 et vendue en début d'année 2016. Elle a tournée 6 mois en école. Elle a réalisée environ 150 vols. Les mesures de porosité au centre donnent 120 secondes environ pour un tissus qui démarre entre 1200 à 1500 secondes à neuf ! Pour ce qui est des mesures en bout d'aile c'est là aussi autour des 120 secondes et les caissons intermédiaire sont proches des 300 secondes.
Certains de nos clients nous demandent le pourcentage d'usure de leur voile. Il est vrai que l'on peut donner une idée de la durée de vie restante du matériel tout en restant approximatif, car il y a beaucoup de facteur pouvant accélérer le vieillissement, comme expliqué dans les conseils de Porcher ci dessus.
Prenons donc le taux d'usure de cette voile par exemple en 1 an d'utilisation :
Porosité moyenne sur le bord d'attaque extrados : 120 s + 300 s + 300 s + 300 s + 120 s ) / 5 = 228 s ;
Porosité à neuf : 1200 s valeur basse pour tenir compte des variations de production.
Porosité moyenne restante : 228 s / 1200 s *100 = 19 %. ou une usure de 81% !
Un raisonnement simpliste consisterai à dire qu'il lui reste 19 % de porosité au bout d'un an, donc qu'il lui resterai une durée de vie de 19 % !!!
C'est évidement faux comme raisonnement. Nous le savons par expérience, les voiles durent plus que cela.
Par conséquent comment donner une durée de vie au tissus ?
Voici le graphique que nous avons réalisé en analysant notre base de données, et soumis aux ingénieurs de Porcher, qui l'ont validé :
La courbe varie en fonction de la qualité des tissus, mais garde toujours la même forme globale.


On peut voir que la baisse de porosité, et donc l'usure du tissus n'est pas linéaire ni réguliere. Le tissus perd environ 1/3 de porosité en 15% d'utilisation, autant dire dans les 45 à 90 premiers vols. Ensuite la perte de porosité va être linéaire (hors accidents). Et vers 85 à 90 % d'utilisation, elles vont se mettre à chuter très vite.
Vous pouvez vous en servir dans l'autre sens, à savoir, regarder les porosités de votre dernier contrôle et les reporter sur la courbe, cela vous donnera une idée d'où en sont vos tissus.
Cependant le problème que nous avons soulevé plus haut est plus complexe :
Si nous reportons la porosité moyenne de notre voile sur la courbe, nous obtenons une usure de 75 %. Ce qui est mieux que les 81 % calculés plus haut
 
Mais c'est quand même anormalement bas pour une voile de cet âge, qui aurait du présenter une porosité moyenne plutôt dans les 450 secondes...
Et plusieurs voiles, qui sont passées récemment dans notre atelier, ont eu ce type de résultats malgrés leur "jeune" âge. Leur point commun est le tissus Dominico D30.
Cette qualité de tissus : le Dokdo 30 était jusque là irréprochable, sauf pour la tenue des coloris. Contrairement à sa version allégé : le Dokdo 20, qui lui, a toujours posé beaucoup de problème de vieillissement, notament de résistance à la déchirure. Oui, nous citons le fabricant car il faut que les choses soit claires.
 
Voici d'autres photos concernant ces voiles qui ont moins de 18 mois ( et 150 vols), on voit bien les craquelures et l'enduction qui se décolle du tissus. Ici il ne s'agit pas de cailloux mais bien d'un vieillissement d'usage. Nous avons évidemment demandé aux propriétaires de ces voiles s'il y avait eu des utilisations particulières qui pourraient expliquer ça. L'utilisation a été parfaitement "normale".
Nous sommes donc en face d'un véritable problème d'usure rapide du tissus. Vous pouvez vous aussi regarder sur les parties proches des coutûres ou des joncs car c'est là que les craquelures commencent, pour se propager ensuite sur le reste du tissus.
Evidemment tous les tissus ne vieillissent pas pareil mais cette usure accélérée sur cette qualité est inquiétante pour la durée de vie des voiles récentes. Le D30 n'est pas un allégé mais bien un 40 gr/m2 qui est utilisé par de nombreux constructeurs aujourd'hui.
Voici un exemple d'un autre tissus, en fin de vie :


On remarque bien les craquelures, mais pas de "morceaux" d'enduction manquant, c'est une voile avec une usure prononcée ( 12 ans d'âge), mais d'aspect "normal".
Nous sommes en relation avec le fabricant des voiles citées ci dessus, et cherchons s'il y a d'autre cas.
Si vous observez ce phénomène à l'intérieur des caissons sur votre voile récente ( moins de 18 mois ou 150 vols), faites nous en part, nous essaierons d'obtenir directement des explications chez le constructeur.
N'hésitez pas à nous contacter si vous observez ces phénomènes sur votre parapente.

Nous vous souhaitons de bons vols

L'équipe Horizon Parapente

_________________

avatar
vv91
Membre du Bureau
Membre du Bureau

Messages : 1062

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum